Burkina Faso

29 terroristes neutralisés dans le Nord-Ouest du Burkina Faso

Samedi, une attaque contre les unités des forces de défense et de sécurité a eu lieu dans le nord-ouest du Burkina Faso. Au total, 11 militaires ont été blessées.

 

La riposte des unités a cependant permis de neutraliser 29 terroristes et de récupérer un important lot de matériel de combat parmi lesquels de l’armement, des moyens roulants et des moyens de communication.

 

Cette attaque fait suite à une embuscade, le 23 décembre, de groupes armés visant des civils et des Volontaires de défense pour la patrie (VDP, supplétifs de l’armée), dans la zone de You et qui avait fait 41 morts, dont le célèbre Ladji Yoro, considéré comme un leader des VDP.

 

Cette attaque est la plus meurtrière depuis celle d’Inata (nord), mi-novembre, au cours de laquelle 57 personnes dont 53 gendarmes avaient été tuées.

 

Le Burkina Faso fait face depuis 2015 à des attaques jihadistes régulières et meurtrières, en particulier dans les régions du nord et de l’est, proches du Mali et du Niger, pays également confrontés aux opérations de groupes jihadistes armés.

 

Ces attaques, souvent couplées à des embuscades et attribuées à des mouvements jihadistes affiliés au groupe État islamique et à Al-Qaïda, ont fait plus de 2 000 morts et contraint plus de 1,4 million de personnes à fuir leurs foyers.