Commission des Affaires étrangères

Visioconférence

Comme à chaque semaine, la Commission des affaires étrangères aborde différents thèmes qui illustrent tout le champ de compétence de la diplomatie parlementaire.
Le 15 avril, fut ainsi présenté par mes collègues Éric Girardin et Habib Meyer, un excellent rapport sur « la problématique des pôles : Arctique et Antarctique », qui en dépit d’importantes différences, au-delà de quelques similarités liées au climat polaire, représentent tous deux des enjeux d’envergure pour le monde et pour la France.
En raison d’évolutions technologique mais aussi malheureusement à la faveur du dérèglement climatique, les régions polaires se révèlent année après année, tout à la fois vulnérables et plus accessibles. De nouvelles routes maritimes semblent s’ouvrir au Nord, des activités commerciales se développent au Nord comme au Sud et des ressources pétrolières et minérales, notamment des terres rares, se révèlent exploitables.
Ainsi la France, pays de Jules Dumont d’Urville, de Jean-Baptiste Charcot, de Paul-Émile Victor, État possessionné en Antarctique avec Terre Adélie, entretenant une base franco-allemande AWIPEV dans le Svalbard en Norvège et une base franco-italienne CONCORDIA en Antarctique, disposant d’un Institut Polaire, l’IPEV, mondialement reconnu, forte de son statut de nation polaire, de sa puissance maritime et de expertise scientifique a indéniablement une carte à jouer en faveur de la préservation de ces deux espaces vitaux pour l’humanité.