Commission des affaires étrangères

Visioconférence

Le 7 avril au matin, la Commission des affaires étrangères a examiné deux projets de loi importants pour la politique de la France avec en premier lieu un partenariat stratégique entre l’Union européenne et le Japon et en second lieu, un accord entre la Suisse et la France en matière d’instruction militaire.
Concernant, le premier texte, il s’agit de renforcer les relations bilatérales et la coopération entre l’Union européenne et le Japon dans plus de 40 domaines tels que la sécurité, l’énergie, la gestion des catastrophes, les cyber-menaces, les affaires économiques, l’éducation, la recherche le changement climatique. Cet accord devrait également faciliter les efforts conjoints du Japon et de l’UE en matière de promotion des valeurs communes telles que les droits de l’homme et l’État de droit, un système international fondé sur des règles, et la paix et la stabilité dans le monde, tout en assurant des bénéfices concrets aux citoyens japonais et européens.
Quant au second texte, il a pour but d’élargir davantage les domaines de coopération en matière d’instruction militaire avec la Suisse pour tenir compte, d’une part, des nouvelles frontières de la guerre (spatial, cyber, renseignement) et, d’autre part, du rapprochement entre nos deux armées à l’heure même où d’importants prospects à l’export vers la Suisse pourraient se concrétiser pour l’industrie française.
Plus que jamais, être membre de la Commission des affaires étrangères, permet d’appréhender une multitude de thèmes politiques et diplomatiques, tout en s’immergeant dans différentes zones géographiques.