IMG_9128

Début de la semaine numérique

Lundi,  Matinée placée sous le signe de l’écoute et du numérique !

09h00 : Je participais à une réunion numérique organisée par La Rabita Mohammedia des Oulémas, sur le thème de la préservation et de la transmission de la mémoire. L’occasion de réfléchir à un dialogue entre les cultures et les religions et d’écouter Monsieur André Azoulay, Conseiller de sa Majesté le Roi Mohammed VI et spécialiste de la libéralisation économique du Royaume.

Partout dans le monde, la situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 est encore préoccupante.

La nouvelle réglementation en terme de déplacement se situant hors de la zone UE m’entrave dans mon action parlementaire et, même si j’en comprends toute la nécessité, je ne peux que le regretter.

C’est pourquoi, j’ai décidé en attendant un retour à la quasi-normale, d’entamer une nouvelle tournée numérique auprès de mes concitoyens résidant dans ma circonscription. Le programme des deux prochaines semaines sera donc rythmé par des réunions publiques numériques à travers le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest. J’organiserai également plusieurs lives Facebook.

Pour bien commencer ce nouvel épisode numérique, j’ai tenu ce matin une réunion publique avec les Français de Rabat, et cet après-midi une réunion publique avec les Français de Casablanca, ouverte par Monsieur Serge Mucetti, Consul Général de France.

J’ai ensuite terminé ma journée par une réunion concernant le projet de loi programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales.

Réunion en fin de jorunée avec Jean-Yves le Drian, Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères

Mardi, législatif et tournée numérique.

08h30 : Petit-déjeuner de travail avec Sonia Krimi, députée de la 4 circonscription de la Manche, afin d’échanger à propos du Projet de loi confortant les principes de la République.

Actuellement, la commission spéciale examine le Projet de loi et Il sera ensuite discuté en Séance dès le 1er février prochain.

C’est dans ce cadre-là que nous souhaitons échanger sur des positions politiques à exprimer.

Nous croyons qu’il faut faire valoir notre vision sur plusieurs sujets sensibles de ce projet de loi, que certains partis politiques et députés vont instrumentaliser pour alimenter des polémiques et des divisions dans le débat.

Le débat sur la laïcité n’est pas un sujet que nous devons laisser uniquement aux députés ou partis politiques qui partagent vision réactionnaire, conservatrice de la société française.

C’est un principe fondamental de notre République qui concerne chaque citoyen.

Nous devons faire valoir notre vision de la laïcité, tout en étant intransigeant avec ses ennemis, mais aussi avec ceux qui sous prétexte de défendre la laïcité vont stigmatiser et diviser les Français.

10h15 : Il est l’heure d’assister à la réunion du groupe Agir Ensemble afin de discuter des différents textes tels que la lutte contre la maltraitance animale ou bien encore la proposition de loi visant à améliorer l’accessibilité des personnes qui ont un trouble du spectre de l’autisme. L’occasion donc d’échanger sur les projets de loi qui seront prochainement examinés dans l’hémicycle.

15h00 : Je poursuis ma tournée numérique, à la rencontre des Français d’Oujda, Fès, et Meknès.

À l’issue de la réunion publique, une permanence parlementaire est organisée afin de rassembler tout les éléments permettant d’aider nos concitoyens.

Mercredi, Commission des affaires étrangères

09h30 : La commission des affaires étrangères se réunit afin d’élire son Président : Félicitations à Jean-Luc Bourlange, qui succède à la regrettée Marielle de Sarnez.

10h00 : Toujours en commission des affaires étrangères, Les députés Alain David et Frédéric Petit, présentait ce matin leur  rapport d’information sur les dérèglements climatiques et les conflits.

Les dérèglements climatiques s’accélèrent : le réchauffement planétaire, la montée du niveau des mers et des océans et les évènements climatiques extrêmes tels que les inondations et les cyclones tropicaux, atteignent des niveaux inégalés. La crise sanitaire n’aura eu qu’un impact très limité sur le réchauffement, comme l’ont prouvé les dernières données publiées par l’Organisation météorologique mondiale (OMM).

Ils n’apparaissent pas directement à l’origine d’un conflit, mais renforcent en revanche indéniablement le niveau de conflictualité potentielle.

15h00 : Audition de M.Rémy Rioux, directeur général de l’Agence française de développement, sur le projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales.

17h00 : Réunion du groupe de travail «migration, asile et intégration» de l’Assemblée parlementaire franco-allemande: Groupe de travail Migration, asile et intégration

 

Un berbère qui parle allemand, exclusivité mondiale !