360 Maroc

Interview

Le 29 mars à midi, j’ai eu le plaisir de déjeuner avec Monsieur Badr Ikken, directeur de l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) du Maroc. Co-fondateur de cet Institut, il a également la co-présidence du Green Energy Park plus grande plate forme de recherche solaire en Afrique.

Monsieur Ikken était entouré par son équipe rapprochée en la personne de Samir Rachidi et Salma Tazi. Je dirai un mot sur cette dernière à la fin de ce post…

Lors de ces échanges passionnants, nous avons pu évoqué l’avenir énergétique du Maroc. Les énergies renouvelables sont un secteur économique porteur et un moyen de préserver la santé des citoyens et l’environnement. Nous avons donc parler du projet de création d’une Communauté méditerranéenne des énergies renouvelables (CEMER). En effet, ces questions environnementales sont un enjeu pour le Maroc mais aussi pour tout le bassin méditerranéen, le projet CEMER offre une approche globale et dynamique de ces sujets.

Je remercie une nouvelle fois, Monsieur Ikken pour ce déjeuner passionnant et constructif avec ces équipes.

Concernant Salma, qui par le plus grand des hasards, se trouve dans les équipes de l’IRESEN, c’est là encore, un tour du sort assez exceptionnel de la retrouver ici à Rabat, après plus 20 années entre maintenant et notre première rencontre à Aurillac dans le Cantal… En effet, Salma fait partie de ces étudiants marocains (la première communauté estudiantine au monde) qui vient chaque année étudier au Maroc. Et là, fierté des fiertés, me voici avec elle à déjeuner à Rabat et à échanger sur des projets de développement stratégique pour le Maroc…

Ce passage m’aura définitivement replongé dans ma jeunesse.

Bady, Abdellah et tous mes amis d’enfance s’en rappelleront j’en suis sûr !