Loi éGALIM

Intervention en séance

Durant cette séance de questions autour du bilan de la loi EGalim du 30 octobre 2018, j’ai eu l’opportunité d’interroger Monsieur le Ministre de l’Agriculture, Julien Denormandie.

J’ai souhaité axer cette question sur l’importance des relations commerciales entre l’Union européenne et l’Afrique, notamment dans le secteur agroalimentaire.

La crise sanitaire mondiale que nous traversons a fragilisé les systèmes de production alimentaire entrainant des répercussions catastrophiques sur les populations rurales. Cela appelle une réponse mondiale et donc un renforcement de la coopération entre nos deux continents. Une nouvelle stratégie globale dans notre partenariat avec l’Afrique doit être envisagée. L’agriculture et la transition verte doivent être au coeur de ce projet. Ainsi je demandais à Monsieur le Ministre, dans quelle mesure le volet agriculture serait évoqué au prochain sommet UE-Afrique de 2021.