Commission des affaires étrangères

Intervention

J’assistais le 26 mai à la Commission des Affaires étrangères, dans le cadre de l’examen de plusieurs projets de loi, parmi lesquels l’octroi du statut diplomatique aux fonctionnaires de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de grade P5 et supérieur.
En tant que représentant du groupe Agir Ensemble, j’ai salué cet accord, dont les conséquences économiques devraient se révéler positives, grâce aux retombées directes et indirectes induites par le renforcement des activités du bureau de l’OMS à Lyon.
En effet, l’octroi du statut diplomatique à certains fonctionnaires d’une telle institution serait sans aucun doute une bonne nouvelle pour la France, qui ambitionne de devenir une nouvelle place forte en terme d’accueil des organisations internationales. Je vous invite à visionner mon intervention, ainsi que la réponse de Monsieur Hugues Renson, rapporteur de la loi.