Article paru dans le monde

Mali

Tandis que je me trouvais à Bamako auprès de mes concitoyens, le Mali fut une nouvelle fois touché par d’horribles actes terroristes. Ainsi, 31 soldats maliens sont morts au combat dans le Nord-Est du pays, non loin de la réserve d’Ansongo- Ménaka. Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière qui a touché les forces maliennes cette année.
En ces temps difficiles j’adresse mes plus sincères condoléances au peuple malien, qui paye un lourd tribu dans cette lutte qui dure depuis maintenant plus de 8 ans. Mes pensées vont bien évidemment aux familles des victimes, et je ne peux que m’incliner devant le sacrifice de ces héros.