Mansour

Pilote et sauveur

Je ne pouvais pas quitter notre pilote Mansour, rencontré en Guinée-Bissau, sans en dire un petit mot.
 
Véritable sauveur des naufragés de la pêche… Dès mon atterrissage à Bissau, notre équipe diplomatique s’est ruée vers lui pour lui demander de repartir tout de suite en vol d’observation, car 3 Français avaient disparu.
Nous étions tous paniqué à l’idée du pire…
Flegmatique, calmement, il est remonté au ciel sur la zone de disparition. Depuis son avion, il a repéré le bateau en panne et a directement identifié nos concitoyens, transmettant sans attendre les informations aux autorités maritimes.
 
Entre-temps Monsieur l’Ambassadeur Terence Wills avait aussi mobilisé la marine nationale française établie à Dakar, et en une heure à peine un Falcon était sur site pour faire du repérage également en cas de besoin. Trop tard, Mansour les avait déjà trouvé !
 
La France, un des rares pays au monde capable en une heure seulement de mobiliser des moyens conséquents pour veiller à la sécurité de nos Français de l’étranger.
 
Ouf ! Nous sommes passés à côté du pire et toute la communauté française s’est remise à respirer.
J’ai ainsi eu le plaisir d’échanger avec nos trois rescapés le lendemain soir, qui m’ont raconté leur histoire à la Robinson Crusoé…
 
Après une panne de moteur, sans réseau, ils sont partis à la dérive sur une île, et là, ça aurait pu se compliquer… Mais pas pour nos Français qui ont pris le problème de front, en gardant leur calme.
Depuis 24h sans nourriture, ils ont profité de la matinée pour pêcher. Coup filet fructueux et, ni une, ni deux, le poisson était grillé en attendant que les secours arrivent.
Voilà plus de peur que de mal !
Félicitation à tous pour cet exemple de solidarité et de courage ! La France n’abandonne jamais ses ressortissants où qu’ils se trouvent.