Maroc

Premier conseil local de développement du Maroc

En parallèle du premier conseil local de développement du Sénégal, je participais, le 6 décembre via zoom, au premier conseil local de développement du Maroc. Votée le 4 août 2021, la loi de programmation relative au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales a fait de la lutte contre la pauvreté, la promotion des droits humains et la protection des biens publics mondiaux l’une des priorités de la politique de développement. 

 

Ainsi, il s’agit tout d’abord de lutter contre les causes profondes des crises, en accompagnant les pays les plus vulnérables vers des modèles de croissance plus résilients et plus durables, mais également d’inscrire pleinement la politique de développement dans le cadre multilatéral que s’est fixé la communauté internationale.

 

L’article 17 de cette loi base cette politique de développement solidaire et de lutte contre les inégalités mondiales sur un dialogue étroit avec les pays partenaires, sur la prise en compte de leurs stratégies de développement et sur les besoins des populations. Ces orientations seront donc construites à l’occasion de ces conseils locaux de développement, qui contribuent à la stratégie-pays et à la programmation-pays élaborées sous l’autorité de l’Ambassadeur. 

 

Cette réunion fût donc une excellente occasion de faire le point, en présence de Madame Hélène Le Gal, Ambassadrice de France au Maroc, sur les orientations que seront données pour cette année 2022 à l’aide publique au développement dans le Royaume.