Climat et résilience

Projet de loi

L’Assemblée nationale votait le 4 mai le projet de loi “Climat et Résilience” concrétisant une partie des 146 propositions de la Convention citoyenne pour le climat retenues par notre chef de l’État afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 40% d’ici 2030, dans un esprit de justice sociale.
Ainsi, votée à l’unanimité par les députés du groupe Agir Ensemble, cette loi a été adoptée en 1ère lecture, faisant enfin entrer l’écologie dans le quotidien de toutes les Françaises et de tous les Français !
 
Evolution des modes de consommation et d’alimentation avec par exemple l’inscription d’un menu végétarien dans les cantines, le développement de la vente en vrac et la réduction des émissions dues aux engrais agricoles azotés.
 
Modification des modèles de production et de travail afin d’accélérer le verdissement de l’économie et d’adapter la gouvernance de l’emploi à la transition écologique.
 
Transformation des déplacements entrainera notamment l’obligation pour les régions de proposer des tarifs attractifs sur les trains régionaux et l’interdiction des vols domestiques quand une alternative en train existe en moins de 2h30.
 
Action sur l’habitat et l’occupation de l’espace avec entre autre la rénovation écologique des bâtiments afin d’éradiquer les “passoires” thermiques d’ici 2028.
 
Renforcement des sanctions en cas d’atteintes à l’environnement entrainant la création d’un délit général de pollution de l’eau et de l’air est créé ainsi que la qualification “d’écocide” lorsque les faits ayant conduit à des dégâts graves et durables à l’environnement sont commis de manière intentionnelle.
 
Cette loi fondatrice pour l’environnement nous permettra de répondre aux engagements pris en matière de climat et de biodiversité!