Réunion de groupe

Depuis Casablanca

La crise sanitaire que nous traversons modifie profondément notre rapport à l’ancrage territorial et aux mobilités.
 
C’est tout le sens de mon intervention le 10 mars, en réunion de Groupe, après des débats passionnants, au cours desquels j’ai voulu rappeler l’importance du « droit au rapatriement » et à son inscription dans la loi. Alors que beaucoup de nos compatriotes se sont trouvés subitement bloqués à l’étranger, comment agir pour que de telles situations ne se reproduisent plus ?
 
Ces prochaines semaines m’amèneront à pousser la réflexion sur ce thème primordial pour tous compatriotes en lien avec les plus hautes autorités de l’État.