Bobo Dioulasso

Sogossira Sanon

Lors de ce déplacement, je me suis rendu au musée communal Sogossira Sanon de Bobo-Dioulasso.
Un temple de conservation du patrimoine culturel, remarquablement entretenu, et je remercie Monsieur Salgo Ilassa pour son accueil et son travail, mais également madame la conservatrice, Gnigni Téné.
Ce musée, né de la synergie d’actions des communautés Bobos, Senoufo, et peulhs, fut inauguré le 26 mars 1990, il y a plus de trente ans déjà..
Plus qu’un lieu chargé d’histoire, c’est un symbole de l’alliance franco-burkinabè, avec par exemple, des actions de l’ambassade de France facilitant certains projets et rénovations.
Je suis très heureux d’avoir eu l’opportunité de m’y rendre, et je remercie Madame Delphine Calmettes, directrice déléguée de l’institut français, pour cette découverte !