Institut français de casablanca

Visite

J’ai également profité de ma venue au Maroc, au mois de mars,  pour me rendre à l’Institut français de Casablanca ou j’ai pu m’entretenir avec Monsieur le directeur Martin Chenot ainsi que Monsieur le secrétaire général Olivier Yordan.


Particulièrement touché par la crise sanitaire, l’Institut à fait montre d’une grande capacité d’adaptation et de réaction avec par exemple un virage numérique plus que réussi.


En effet, avec la création de Microfolies, comprenant un musée qui rassemble des technologies de pointe permettant d’admirer des œuvres d’art avec une qualité surprenante, mais également avec la création d’un Fab lab (lieu de création).


Grace à une détermination sans faille, l’Institut enregistre une hausse de 17% des dossiers de candidatures à la mobilité, mais aussi maintien à plus de 9500 la délivrance de certifications.


Outre cela, la construction d’un nouveau bâtiment Campus France qui permettra d’accueillir encore plus de candidats pour la mobilité en France et pour lequel je serai ravi de participer à l’inauguration en Juin.