institut français et centre culturel franco-guinéen

Rencontre et visite

La coopération culturelle est au cœur de la diplomatie française, en témoigne le réseau de 140 instituts culturels à travers le monde, auxquels il faut ajouter les près de 400 Alliances françaises et centres culturels binationaux.
C’est sur ce thème, si important, de la coopération culturelle que s’est organisé mon après-midi du 09 avril à Conakry.
J’ai donc eu le plaisir de pouvoir me déplacer au Centre culturel franco-guinéen et à l’Institut français de Guinée qui œuvrent en toute complémentarité.
Le Centre culturel franco-guinéen fut créé en 1999, et se divise en deux grandes entités : le pôle artistique, où sont programmées des œuvres culturelles tels que des pièces de théâtre, des concerts et des expositions ; et le pôle documentaire dont dépend la médiathèque qui a pour but de promouvoir la lecture chez les plus jeunes.
L’Institut français de Guinée, quant à lui, promeut la langue française dans le pays. Au sein de l’Institut, sont, en effet, proposés des cours de français, mais aussi la possibilité de passer des certifications en langue française. Cet Institut participe au rayonnement de la francophonie à travers le monde, sujet auquel je suis très attaché.
Je remercie Frédéric BRIGNOT, Conseiller de coopération et d’action culturelle (COCAC), et directeur de l’Institut Français de Guinée (IFG), ainsi que Monsieur Dominique Maillochon directeur du Centre Culturel Franco-Guinéen (CCFG), et sans oublier l’ensemble des personnes présentes, qui m’ont montré la pluridisciplinarité des profils et qui sont très certainement les acteurs essentiels du centre et de l’institut.