CMER

Visite du Centre International des Hautes Etudes Agronomiques Méditerranéennes

Après Barcelone où j’ai présenté aux institutionnels méditerranéens mon projet de Communauté européenne des énergies renouvelables (CEMER), , je me suis rendu le 24 juin au Centre international des Hautes Études agronomiques méditerranéennes à Paris. J’ai eu le plaisir d’être reçu par son Secrétaire général Monsieur Placido Plaza.
Fondé en 1962, le CIHEAM est une organisation intergouvernementale méditerranéenne dédiée à l’agriculture durable, la sécurité alimentaire et nutritionnelle et au développement des territoires ruraux et côtiers. Composé de 13 Etats membres : Albanie, Algérie, Egypte, France, Grèce, Italie, Liban, Malte, Maroc, Portugal, Espagne, Tunisie et Turquie, le CIHEAM a 4 Instituts basés à Bari en Italie, Chania en Grèce, Montpellier en France et Saragosse en Espagne et un Secrétariat Général à Paris.
Les missions du CIHEAM reposent sur la protection de la planète à travers la lutte contre toutes les formes de gaspillage. Il prône également la sécurité alimentaire et nutritionnelle en favorisant l’agriculture et l’alimentation durables.
Avec Monsieur Placido Plaza, Secrétaire général du CIHEAM, nous avons parlé de l’importance des énergies renouvelables dans le domaine de l’agriculture. En effet, ce secteur vital pour notre économie et pour notre société, doit pouvoir évoluer afin d’être plus responsable et raisonné. Cela aura un impact bénéfique sur l’alimentation mondiale, enjeu déterminant alors que la population mondiale ne fait que croître. La gestion de l’eau est également au cœur de nos préoccupations. Elle est un défi pour notre société et pour les générations à venir. Les pays de la Méditerranée se doivent d’être précurseurs dans ce domaine, pour cela une coopération étroite et solide doit être mise en place grâce à la collaboration d’organisations comme le CIHEAM.