maroc

Visite du nouveau site de câblage d'Alstom à Fès

En juillet, je me suis rendu à Fès sur le nouveau site de l’usine de câblage Alstom. Monsieur Laurent Huss, Directeur Général du site et Monsieur Adil Addakiri, Manager Général ont fait visiter le site à notre délégation composée de la Consule Générale, Madame Véronique Dan, du Délégué Régional et Vice-President National de la Chambre Française de Commerce de l’Industrie du Maroc, Monsieur Pascal Capdevielle et de moi-même.

 

En effet, c’est fin 2020 que le déménagement a eu lieu, et d’un point de vue logistique, c’est un bel exploit. 102 tonnes d’acier, 20km de câbles électriques, 1700m2 de vitres ou encore 120 panneaux solaires, ce n’était pas une mince affaire, et pourtant, ce fut une réussite.

 

Inauguré le 14 octobre 2020, le Ministre du Commerce, de l’Investissement et de l’Économie numérique, Monsieur Moulay Hafid Elalamy, avait fait le déplacement. Lors de notre rencontre en mars dernier, nous avions en effet abordé la stratégie du Gouvernement concernant le développement industriel au Maroc, et avec une usine comme Alstom, nul doute qu’elle s’intègre parfaitement dans cette vision.

 

Véritable pivot historique, l’ouverture de ce nouveau site de production à Fès va permettre à la ville de renouer avec son passé industriel glorieux. Il constituera un véritable catalyseur de la relance économique régionale, employant déjà près de 420 personnes dont 70% de femmes. D’ici deux ans, le nombre de salariés devrait doubler !

 

L’entreprise mise sur la formation
et le confort au travail ! En effet, tous les nouveaux employés sont formés sur le site avant de commencer leur prise de poste. Par ailleurs, plusieurs  partenariats existent avec les universités de la région pour des formations spécialisées et des offres de stages. Aujourd’hui c’est plus de 20 stagiaires qui sont en cours de formation. 

 

Pour mettre des images sur ces mots, Alstom c’est 246 tramways, 50 locomotives électrique, 12 TGV, et une présence au Maroc de plus 100 ans. Alstom est au coeur de l’arrivée du TGV au Maroc, une première en Afrique.